Au volant, ni appel, ni message, ni réseaux sociaux

Publié le 04/07/2024
En 2022, un défaut d’attention (inattention ou usage de téléphone ou de distracteurs technologiques) est relevé chez un conducteur dans un accident corporel sur 4. Alors, sur la route des vacances, ne vous laissez pas distraire !

Au volant, les distracteurs sont multiples et peuvent occasionner de graves accidents. Ainsi, selon l’OMS, l’usage du smartphone quadruple le risque d’accident de la route. Et si téléphoner impacte l’attention, interagir avec son smartphone pour consulter des messages ou notifications est un risque aggravant.

Et si nous transmettions la bonne attitude ?