Plan vélo : les prochaines étapes

Publié le 16/07/2021
Prolonger la voie verte jusqu’à la gare SNCF d’Évreux et créer des itinéraires dédiés
pour relier des communes de l’agglomération couronnent le succès du Plan vélo.

La promotion des déplacements doux est toujours au cœur de la politique de développement durable impulsée par l’agglomération d’Évreux : « Le Plan vélo est un succès, que ce soit à travers la location de vélos à assistance électrique que l’aide financière à l’achat de vélos par les particuliers. Nous voulons prolonger ce succès en proposant d’autres initiatives. »

Depuis 2019, 35 km d’itinéraires cyclables ont été aménagés à Évreux.

2021 voit de nouvelles ambitions s’afficher au compteur du Plan vélo. Cette année doit être inaugurée la liaison Évreux- Arnières/Iton et des études sont menées pour relier les communes de :

  • Guichainville
  • Angerville
  • Prey
  • Grossoeuvre

Mais ce n’est pas tout : une voie verte pourrait relier à terme Le Plessis-GrohanLes Baux-Sainte-Croix et Les Ventes mais aussi Caër et Normanville, ou encore Aviron et le quartier ébroïcien de Saint-Michel.

Relier la voie verte à la gare SNCF Un autre projet d’envergure – aussi bien financièrement que techniquement - est en passe d’aboutir : « Relier la voie verte à la gare SNCF avec la pause d’une passerelle qui enjambera le boulevard des Cités-Unies » souligne Guy Lefrand. Un enjeu stratégique qui permettra aux cyclistes d’accéder au pôle d’échanges multimodal de la gare SNCF et par là-même au centre-ville ébroïcien, à l’horizon de la fin d’année prochaine. L’État soutient financièrement ces projets : « 3.5 M€ de subventions ont été versés au bénéfice du Plan vélo sur la période 2019-2021. »